La Guerre des Clans
Bienvenue à toi ici ! Tu es une fan de La Guerre des Clans ? Ou tu aimes les chats et tu aimes les jeux de rôle ? Alors ce forum est fait pour toi, visite-le et inscris-toi. Si tu aimes nous serions ravis de te compter parmi nos membres les plus fidèles !

La Guerre des Clans


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 55 le Mer 11 Sep 2013 - 14:37
Derniers sujets
» Présentation Feu ardent
Sam 24 Déc 2016 - 15:37 par Étoile Pailletée

» Atelier de Colly
Jeu 14 Juil 2016 - 19:26 par Impasse du Temps

» Présentation de Colly
Sam 9 Juil 2016 - 1:28 par Petite Colline

» Impasse du Temps- Une impasse ne peux pas nous bloquer...
Jeu 7 Juil 2016 - 0:11 par Étoile Pailletée

» Eclair de Vitesse|Femelle-Tonnerre
Jeu 23 Juin 2016 - 18:29 par Étoile d'Éclipse

» Recensement
Ven 10 Juin 2016 - 23:49 par Etoile Flamboyante

» Partenariats et top-sites
Sam 4 Juin 2016 - 17:42 par Invité

» Papillon d'Argent
Lun 23 Mai 2016 - 16:47 par Étoile de la Nuit

» Étoile du Jaguar - I'll be the king
Dim 22 Mai 2016 - 15:33 par Poil d'Hermine

Les posteurs les plus actifs du mois
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Le Blizzard tombe Éternellement ~ ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Blizzard tombe Éternellement ~ ♪   Jeu 3 Oct 2013 - 20:27




Blizzard Éternel


My Cat ~

x Son Nom : Chaton : Petit Blizzard -> Apprenti : Nuage du Blizzard -> Guerrier : Blizzard Éternel -> Commandant Suprême : Blizzard Éternel
x Son Surnom : Blizzard ou Commandant Suprême
x Son Âge : 18 Lunes
x Son Rang : Guerrier
x Son Clan : Clan de la Rivière
x Son Sexe : Mâle
x Son Histoire (quatre lignes minimum) :
Je suis né au Clan de la Rivière. Petit Blizzard, tel fut mon nom à ma naissance. En effet, je me nommais ainsi car je suis d’une couleur blanche éclatante aux yeux gris-argenté magnifiques. Je me confonds avec le paysage enneigé à la Mauvaise Saison, cependant, quand la Bonne revient… je deviens aussi visible que n’importe qui. Oui. Je suis clairement désavantagé, mais bon. Je ne peux rien y changer.

J’ai une Sœur, Petite Écume. Quand j’étais petit, je passais mon temps à m’amuser avec elle. On faisait ensemble les cent coups, au désespoir de nos parents exaspérés par notre comportement. Mais de nombreuses Reines leur disaient que c’était normal et qu’il n’y avait pas à s’inquiéter. On jouait à la guerre ou bien, on imitait notre Chef et notre Lieutenant. On embêtait les autres aussi : Guerriers, Apprentis ou encore Anciens ! On cherchait également à s’évader du Camp pour aller explorer le Territoire. Généralement, mes tentatives se vouaient à un échec total. J’étais pris la patte dans le sac avant même d’être sortis. Bien qu’un jour, nous y sommes parvenus, on est vite rentrés. Il y avait pleins d’odeurs nouvelles et on craignait de se perdre. On restait un minimum raisonnable, au fond. Surtout ma Sœur, d’ailleurs. Petite Écume était plus sérieuse et tentait par tous les moyens de me convaincre de ne pas faire de bêtises, en vain. Je ne l’écoutais jamais et je parvenais toujours à l’entraîner dans mes actions contre son gré.

Puis on devint Apprentis, sous le nom de Nuage du Blizzard et de Nuage d’Écume, et tout changea. J’étais heureux de pouvoir enfin apprendre à me battre et à défendre mon Clan. Avec nos Mentors, on put enfin découvrir le Territoire dans toute sa splendeur. Mais, nos destins… celui de ma Sœur et moi… furent vite séparés… Pas parce qu’elle devenait Guérisseuse ou quoi que se soit d’autre, non, elle s’entraînait pour devenir une Guerrière aussi. Sauf que… Nous ne nous entraînions jamais ensemble… C’était de justesse si on se croisait. Et encore pire, si on se parlait. Elle était très, trop concentrée même, sur son apprentissage. Et j’ai commencé… à me sentir terriblement seul. Évidemment, j’avais mes amis sur qui compter quand j’avais le moral au plus bas, mais ils ne comblaient pas ce sentiment d’absence et d’abandon… J’échouais à tous les exercices qu’on me donnait. Je ne parvenais plus à apprendre correctement… Chaque jour était une souffrance pour moi… Mon Mentor finit carrément par en avoir marre de moi, je le sentais. Pourtant… il tenait bon. Il m’encourageait encore, toujours plus. Il savait que c’était dur pour moi de perdre l’être le plus cher au monde, celui avec qui je jouais tout le temps. Il m’avait raconté qu’il avait perdu sa propre Sœur dans un affrontement. J’étais surpris par une telle confidence. Et je l’avais remercié souvent de m’aider.

Toutefois, quelque chose en moi continuait de me dire… qu’on faisait exprès de nous séparer. Je l’appris à mon détriment. Je me dirigeais vers mon Mentor qui discutait avec notre Chef. Et je surpris leur conversation. Comme j’avais un pelage blanc pur, je ne pouvais pas suivre le même entraînement. Je devais combler ce point faible, cette lacune qui me faisait défaut. Pour cela, je devais développer d’autres capacités comme mon ouïe, ma vitesse, ma puissance et mon flair. Pourquoi avait-il fallu que je sois de cette couleur précise ? Je souffrais plus que n’importe qui dans le Clan. Je perdais toute envie de devenir Guerrier. Je ne désirais qu’une chose : retrouver ma Sœur comme avant. Au lieu de ça, je me retrouvais encore plus à l’écart des autres.

Mais ce qui m’arriva étira le gouffre entre ma Sœur et moi. Cette nuit-là… j’ai repris une assurance spectaculaire. Oui, un peu trop, d’ailleurs. Mon caractère se modifia du tout au tout. Personne ne fut capable de me reconnaître tel que j’étais devenu. Et mon désir de retrouver ma Sœur comme elle était autrefois se métamorphosa pour quelque chose de plus complexe. Je visais haut, bien plus haut. Je vais vous raconter…

Cela se déroula une nuit. Je participais à la patrouille nocturne. Comme je le faisais d’habitude, je me contentais de suivre le groupe sans dire un mot, les sens aux aguets quand même. Les autres Guerriers qui nous accompagnaient, mon Mentor et moi, s’avéraient très étonnés par mon silence. Je n’avais rien d’intéressant et d’important à dire, c’est tout. Pourquoi être surpris pour si peu ? C’est bête. Je perçus les murmurer à mon Mentor :

« Dis donc, il n’est pas très bavard, ton Apprenti. C’est étonnant, dit l’un d’eux.
- Oui ! C’est bizarre venant d’un jeune chat ! poursuivit un autre.
- Le pauvre a un déséquilibre mental… il est très perturbé… souffla mon Mentor. »

Raah ! Il est obligé de raconter ma vie aux autres ? Soudain, je dressais les oreilles – non pas à cause de mon Mentor – mais parce que j’entendis frémir les broussailles à une dizaine de kilomètres de nous. Mon échine se hérissa. Mon flair, aussi performant que mon ouïe, me signala que c’était le Clan de l’Ombre. Ils étaient cinq. Que fabriquaient-ils ici ? Ils étaient sur notre Territoire ! À ma grande surprise, les Guerriers de mon Clan ne semblaient pas les avoir repérés. Comment ça se faisait ?

Je feulais dans leur direction en sentant les ennemis s’approcher. Mes camarades se tournèrent vers moi, sans comprendre ce qui me prenait. Puis ils suivirent mon regard. Ils remarquèrent nos adversaires… mais trop tardivement. Ceux-ci se jetèrent sur nous comme des bêtes enragées. Mes collègues se débattaient comme ils pouvaient, sous le choc. Enfin, ils se défendaient surtout. Quant à moi et mes piètres capacités de combat… je fus rapidement mis hors combat… par un autre Apprenti… Nuage des Ombres. Je l’avais reconnu malgré la pénombre qui régnait. Battu… par un Apprenti… quelle honte… Je m’écroulais sur le flanc. Les larmes me montèrent aux yeux. Je tentai de me relever, impossible. Je ne pouvais que contempler le massacre qui se déroulait sous mes yeux. Je me mis vraiment à pleurer. Du sang souillait les pelages sur lesquels des touffes de poils étaient parfois arrachées. Des cris de rage et de douleur résonnaient à mes oreilles. Ils me donnaient mal à la tête. Je souhaitais me joindre à la bataille. Mais je ne pouvais rien faire. C’est alors qu’une petite voix résonna dans mon esprit : « Tu vois comme tu es faible ? Tu ne peux même pas leur venir en aide. Tu ne sers à rien. Quitte ce Clan pour lequel tu es un poids. » Je sursautai et tremblai en écoutant ces paroles venues du fin fond de mon cœur. Elles me firent réaliser mon impuissance. Elles me firent prendre conscience de mon inutilité pour mes camarades. Je me lamentais constamment sur mon sort injuste. Mais si je ne faisais rien pour le changer moi-même, ça ne mènerait à rien non plus. Ce fut le moment où un désir de puissance naquit en moi. Ce fameux désir dont je parlais tout à l’heure. La lueur triste de mon regard s’évanouit pour laisser place à une lueur remplie de haine. Je veux être parfait. Plus personne ne me vaincra. Je serai tellement fort que je pourrai soumettre tous les Clans à ma volonté. Je serai le Commandant Suprême de tous les chats de la Forêt. Ils m’obéiront à la griffe et à l’œil. Je serai leur unique Chef.

Un Guerrier de l’Ombre tourna brièvement la tête vers moi, pour voir si je ne bougeais pas. Il s’aperçut alors de ce changement extraordinaire et s’approcha de moi. Un rictus de mauvais augure se dessina sur mes babines. Je levai la tête vers cet ennemi et j’essayai de me mettre debout, mes blessures précédentes m’en empêchèrent. Je me contentai de lancer un regard haineux au chat me surplombant.

« J’aime cette lueur dans tes yeux. Tu possèdes une force magnifique que tu n’as pas su libérer jusqu’ici. Je me trompe ?
- Tu es un excellent observateur. Ton Clan doit être fier de te compter dans ses rangs. Mais bientôt, ils n’existeront plus. Je les tuerai tous jusqu’au dernier. Je ne garderai que ceux qui se soumettront à moi, répondis-je du tac au tac.
- Tu as une sacrée ambition pour un Apprenti. Essaye donc pour voir. Je te laisse la vie sauve pour le moment. J’ai hâte de découvrir tes progrès. La prochaine fois qu’on se rencontrera, ça sera un duel à mort. Ça te convient ?
- C’est parfait, Temps Infernal. »

Un sourire ironique apparut sur son visage aussi, tandis qu’il rejoignait ses compères qui affrontaient toujours mes pitoyables camarades à terre, ensanglantés. Il leur fit un signe de la queue accompagné d’un : « Allez, on y va. » et ceux-ci lâchèrent les miens. Ouais enfin… les miens… Ils sont indignes de m’avoir dans leur Clan. Je leur surpasserai tous. Je vaincrai notre Chef et je prendrai le contrôle du Clan. Ensuite, je m’attaquerai aux autres. Avant de quitter les lieux, Temps Infernal, leur Lieutenant, jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Il croisa mon regard, son expression affichait toujours le même sourire. Je le lui rendis, mon sourire sadique ne m’avait pas quitté non plus. Il déclara simplement :

« À la prochaine Blizzard… Éternel. »

Blizzard… Éternel ? C’est sympa comme nom. Ça sonne bien. Et ça me convient parfaitement. Hé, hé, hé ~ Je me nommerai ainsi, plus tard. J’éclatai soudainement de rire, un rire contenant un sadisme énorme qui surprit tous les autres. C’est le début… de la fin pour vous tous. Bientôt, je serai votre Supérieur. Et si jamais vous faîtes un faux pas, c’est la mort assurée pour vous. Ça signifierait que vous êtes faibles et inutiles. Oui. À votre tour de ne servir à rien ! Vous verrez comment on souffre quand on s’aperçoit de ça ! Mouahahaha !

Quelques jours plus tard… Après avoir pansé mes plaies et que mon Mentor fit de même, je repris l’entraînement de plus bel, cachant mes véritables pensées. Mais je n’hésitais pas lorsque des occasions se présentaient comme attaquer mon propre Mentor. Réellement l’attaquer, pas juste pour s’exercer ou mettre en pratique les exercices sans les griffes. Non, je le faisais sincèrement. Toutefois, il ne disait rien. Il gardait ça pour lui. Une raison particulière ou bien avait-il peur de moi désormais ? Quoi qu’il en soit, ça m’arrangeait bien. Beaucoup remarquèrent mon changement de comportement. J’ignorais tout le monde en beauté. Quand on me parlait, j’envoyais les gens balader. Même le Chef et le Lieutenant. Je n’écoutais que moi-même. Seules mes lois comptent. Je me fiche radicalement du Code du Guerrier. Sauf que ça aussi, je le camouflais. J’attendais juste d’être Guerrier pour pouvoir délivrer cette retenue. Et ce final jour tant attendu arriva enfin. Le Chef, du haut de son Promontoire, appela le Clan à se réunir. Ma Sœur et moi nous tenions en première ligne. Notre jour de gloire, le voici. À partir de maintenant, je vais pouvoir atteindre la perfection et prendre le contrôle de la Forêt petit à petit. Ainsi qu’anéantir Temps Infernal.

« Que tous les chats qui sont en âge de chasser s’approchent du Promontoire pour une Assemblée du Clan ! cria le Chef d’une voix forte. »

De nombreux chats sortirent de leur Tanière et se massèrent au pied du grand rocher. Le Chef se pencha vers nous deux et sourit. Je ricanais intérieurement, grommelant également un : « Aller, dépêche-toi qu’on en finisse. » Notre Chef continua son discours :

« Moi, Étoile Embrumée, Chef du Clan de la Rivière, j’en appelle à nos ancêtres pour qu’ils se penchent sur ces deux Apprentis. Ils se sont entraînés dur pour comprendre les lois de votre noble Code. Ils sont maintenant dignes de devenir Guerriers à leur tour. »

La Chef dévala l’éboulis avec prudence et gagna le milieu de la Clairière. Je levai fièrement la tête vers elle. Nuage d’Écume se dandinait sur ses pattes, gênée par toute cette attention sur elle. Je pouffai de rire discrètement. Une fois de plus, il poursuivit :

« Nuage du Blizzard et Nuage d’Écume, promettez-vous de respecter le Code du Guerrier, de protéger et de défendre le Clan, même au péril de votre vie ?
- Oui, murmura Nuage d’Écume.
- Ouais, dis-je banalement, pensant clairement le contraire de ce qu’elle venait de baratiner.
- Alors par les pouvoirs qui me sont conférés par le Clan des Étoiles, je vous donne vos noms de Guerriers. »

D’un mouvement de la queue, elle fit avancer Nuage d’Écume. Celle-ci obéit sagement et se posta devant notre Chef. Le museau contre la jeune chatte, Étoile Embrumée déclara joyeusement :

« Nuage d’Écume, à partir de maintenant, tu t’appelleras Cascade d’Écume. Nos ancêtres rendent honneur à ton intelligence et ta gentillesse. »


Elle me jeta un coup d’œil qui signifiait : « Viens. » Aussitôt dit, aussitôt fait. J’avançais de quelques pas et elle répéta avant que je ne la coupe :

« Nuage du Blizzard, tu t’appelleras…
- Blizzard Éternel. Je m’appellerai Blizzard Éternel. »

Une vague de surprise se répandit dans toute l’Assemblée. C’était la première fois qu’un Apprenti choisissait de lui-même son nom de Guerrier. C’était contre-nature. Seule la Chef pouvait décider et il n’en était pas autrement. Les plus étonnés furent les trois Guerriers qui m’accompagnaient lors de la patrouille. Ils se rappelèrent de comment m’avait appelé le Guerrier de l’Ombre. Ils se demandaient sans doute pourquoi je désirais ce nom. Étoile Embrumée était complètement déroutée. Elle ne savait plus comment réagir. Je souris avec une ironie camouflée. La Chef leva les yeux vers le ciel et après un temps de réflexion où tous les chats se regardaient, attendant la décision de leur Chef, elle reprit et conclut :

« Nuage du Blizzard, tu t’appelleras Blizzard Éternel. Nos ancêtres rendent honneur à ton courage et à ton sens de l’initiative. »


Le choc se arpenta toute l’Assemblée. Étoile Embrumée avait accepté de me laisser choisir mon nom de Guerrier ! Tant mieux, tant mieux ~ Elle avait intérêt de toutes manières. Je me demande si le Clan des Étoiles – auquel je ne crois pas – est au courant de mon ambition. Mouais. Même si c’est le cas, ça ne m’intéresse pas. Je suivrai ma propre voie. C’est ainsi que mon véritable caractère s’instaura enfin dans tout le Clan. Les Guerriers commençaient à me craindre sérieusement. Ils m’évitaient. Ça valait mieux pour toi.
x Son Caractère (deux lignes minimum) :
Bon. Par quoi je commence ? Cette question est toujours dure à résoudre. Ça m’agace lourdement. Que faire… Raah ! Et puis zut, hein ! Je vais lancer au pif, comme ça, ça ne voudra rien dire, ça n’aura aucune continuité, et je m’en fiche !

Alors voilà… Blizzard est plutôt… du genre espiègle. Ah ! Ah ! Vous ne vous y attendiez pas, hein ? Il peut avoir un très bon fond quand il le désire franchement. Oui, une petite lueur de tendresse subsiste toujours en lui, enfoui dans son cœur qui n’attend qu’à se libérer de nouveau. Il est très malicieux, ainsi qu’astucieux, mais il s’emporte facilement et ne se laisse pas faire ou manipuler. Quand cela arrive, il effraye énormément ses camarades de Clan. Certes, ça ne lui fait ni chaud ni froid. En effet, son côté peu agréable reste supérieur à celui-ci. Autrement dit, il ne ressent pas tellement d’émotions lorsqu’il terrorise les autres. C’est dommage !

Sinon, pour expliquer clairement… Oui, il reste des chats débiles qui ne comprennent rien aux sentiments de Blizzard, je vais donc leur expliquer une bonne fois pour toute ! Autrefois, le jeune chat blanc était un chat très affectueux et doux, toujours de bonne humeur. Il tenait beaucoup à sa Sœur, Cascade d’Écume. Mais lorsqu’ils devinrent Apprentis, ils furent séparés, ce qui provoqua une énorme douleur insurmontable en lui. Son pelage est trop visible. Il devait suivre un autre entraînement. Par conséquent, il a fini par sombrer dans le désespoir. C’est pour cela qu’il reste quelqu’un de bien malgré tout. Par la suite… Lors d’une altercation avec le Clan de l’Ombre… Une voix lui fait s’apercevoir de sa réelle faiblesse. Vive les voix ! Vive les voix ! Qu’est-ce qu’elles peuvent avoir des commentaires désobligeants dans la tête des personnes, parfois ! Ça fait peur !

Cette version de son caractère est la principale. En réel, il est agressif, simplement parce qu’il ne cherche qu’une chose : être parfait. Oui, vraiment. Il veut atteindre la perfection. Cependant, il ne sait pas comment. Pour lui, c’est qu’il doit apprendre à se battre seul. Il ne prête pas attention à l’aide que peut lui apporter ses coéquipiers. En fait, que les chats soient ses alliés ou ses ennemis, il les ignore et s’en débarrasse, ils sont encombrants pour lui. Oui, il ira jusqu’à les blesser. Si l’on se tient sur son chemin, on s’en prend plein la face ! Yeah !!

Il s’avère donc très brutal. Il attaque sans relâche. Ouais !! À l’attaque !!! Il n’abandonnera jamais la partie. Il fera face à toutes les épreuves qui se dressent devant lui. Il désire être le plus fort, être totalement imbattable. Il va à l’encontre du Code du Guerrier. Il a pour objectif : Prendre le contrôle de tous les Clans et se faire appeler « Commandant Suprême ». Il attend le bon moment pour faire un coup d’état et obtenir le Pouvoir. Après, il s’attaquera aux autres Clans. Commençons doucement…

Il ne croit absolument pas au Clan des Étoiles et se moque même d’eux. Il a décidé lui-même de son nom de Guerrier… Du moins, un Guerrier de l’Ombre l’a appelé ainsi lors de l’affrontement. Il l’a donc gardé en tête. Il est froid comme le Blizzard et compte bien le rester Éternellement. Ce qui lui convient donc tout à fait.
x Son Physique (deux lignes minimum) :
En général, quand on écrivait le physique d’un animal ou d’un humain… on débute par quoi ? Le visage et son expression ? Comment il est ? Son âge ? Hum… voilà une autre bonne question… Alors comme pour le caractère, je vais faire au hasard.

Blizzard est un jeune chat âgé de dix-huit lunes. Il arbore un magnifique pelage blanc pur comme la neige. Il déteste que celui-ci soit souillé par le sang lorsqu’il affronte des adversaires. Bah oui, parce que c’est immonde d’être sale pour la vue des autres, vous croyez quoi ? Il se fond et se camoufle avec une facilité exorbitante dans le paysage enneigé lors de la Mauvaise Saison, surtout quand la neige tombe rudement. Son pelage est assez épais, il lui tient chaud en hiver, mais en été par contre… là, c’est horrible, catastrophique pour lui ! Quand les Feuilles Vertes reviennent, il se retrouve aussi visible – et vulnérable peut-être ? – que n’importe qui de son Clan. Bien que ce soit un désavantage pour lui, il s’en fiche pas mal. Ouaip car il n’est plus la bonté incarnée ! Si on le cherche, si on le repère, si on l’attaque, il se défend jusqu’à la mort de son adversaire avec une haine spectaculaire qui lui donne sa force.

Ses yeux sont de couleur bleu-gris argenté, avec un reflet métallique. Autrefois, ils étaient bleu pâle argenté et plutôt tombants, affichant son air déprimé et désespéré, ainsi qu’une douceur infinie. Depuis, ils ont viré à une couleur plus sombre et se sont inclinés vers le haut pour dévoiler sa nouvelle puissance psychique et physique. Ils expriment souvent une hargne absolue envers tout le monde. Il arrive parfois que son ancienne gentille les anime à nouveau lors de courts moments. Il ne baisse jamais le regard, loin de se sentir soumis vis-à-vis des autres. Cette lueur terrifie beaucoup, aussi bien les siens que ses ennemis, ce qui l’arrange considérablement. Bizarrement, on pourrait dire aussi qu’ils ressortent bien avec son pelage blanc. Tout cela s’accompagne d’un joli petit sourire… Ho non, pas un gentil sourire, bien entendu ! Un sourire mauvais. Très mauvais qui semble dire clairement : « Essaye de m’avoir, pour voir ~ »

Sa vision nocturne est prodigieuse car il devait acquérir d’autres capacités pour se défendre. Il repère des choses à des dizaines et des dizaines de mètres de lui. C’est exagéré ? Mais non ! Ça compense son problème de pelage alors soyez gentils et acceptez ! Son ouïe et son flair s’avèrent être dans le même cas. Les ayant fortement améliorés, il peut percevoir des légers sons et des odeurs bien diffusent, ce qui lui offre la chance de réagir plus rapidement. Ouais, j’exagère peut-être beaucoup. Enfin bon. Il aurait presque pu devenir Guérisseur si ça n’avait pas mal tourné pour lui.

Le jeune chat est grand. Plus on est grand, mieux c’est pour surplomber les autres ! Ses pattes sont longues, il peut donc se déplacer à une vitesse surprenante sans jamais se fatiguer, une ressource hors du commun et utile lors d’un affrontement. Malgré ça, ça ne l’empêche pas de s’essouffler au bout d’un long moment. Ses griffes sont assez longues et aiguisées. Tout comme ses dents. Elles aussi sont pointues et aiguisées. Sa queue est longue. Il s’en sert pour faire des croches-pattes et ainsi déstabiliser les autres.
x Ambition : Tu veux vraiment le savoir ? Alors voilà… Je veux anéantir tous les Clans et devenir le Commandant Suprême de la Forêt ~
x Crainte : Hum… Je crains juste que ma part de douceur revienne.



Moi ~

x Ton Prénom : Je t’en pose des questions, moi ?
x Ton surnom : Tiens, je te laisse m’appeler Écarl’ ~ - Quant à moi, c'est Astro, point barre.
x Ton Âge : L’âge que j’ai.
x Ton Pays : La France.



Validation ~

x Les codes du règlement : Je m’auto-valide, merci ~ (Validay’ by Blizzard ♪)
x Que penses-tu du forum : Sans compter les disputes qui arpentent le Forum par moment, ça va ~
x Comment l'as-tu trouvé ? Bonne question. En cherchant sur Google y’a deux ans, je crois.
x Autres : /


Revenir en haut Aller en bas
 
Le Blizzard tombe Éternellement ~ ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Les Souvenirs :: Les Archives :: Les Présentations-
Sauter vers: